Hospimedia est une entreprise d’environ 70 salariés et entre donc dans l’obligation, à compter de 2022, de publier son index sur l’égalité Hommes/Femmes.

Qu’est-ce que l’index égalité Hommes/Femmes ? 

Chaque année au plus tard le 1er mars, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier sur leur site internet, de manière visible et lisible, la note globale de l’Index de l’égalité femmes-hommes, ainsi que la note obtenue à chacun des indicateurs le composant. 

L’Index, sur 100 points, est composé de 4 à 5 indicateurs selon que l’entreprise a moins ou plus de 250 salariés :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,
  • L’écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés),
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

L’index 2021 pour l’entreprise Hospimedia :

Étant donné la taille de l’entreprise, 3 des  5 indicateurs de l’index ne sont pas calculables (manque de données représentatives). En ce qui concerne les deux indicateurs calculables (écarts d’augmentations individuelles et nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations), ils restent peu représentatifs étant donné le faible volume de données servant de base de calculs.

L’indicateur relatif à l’écart des augmentations individuelles laisse apparaître un écart en faveur des femmes  (20,59%, soit 5,8 en équivalent en nombre de salariés)

L’indicateur relatif au relatif au nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations laisse apparaitre une sur-représentation des hommes (7 sur les 10 rémunérations les plus hautes)

-> Déclaration de notre index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour l’année 2022